Icône de 2 masques de théâtre

Société

2 femmes devant un micro pour un podcast

Par Sayaspora

Nous sommes rendues à la 4ème des 5 thématiques abordées lors de nos Conversations d’impact ! Cette thématique à tant suscité de réactions que nous aurions pu faire toute une saison dessus !

 

« Le code-switching moi c’est un truc que je fais constamment et qui me FA-TIGUE, je rentre chez moi le soir je suis FA-TI-GUÉE. Le nombre de fois j’ai voulu dire wesh” j’ai dit “top” » 

Peut-être que comme Nasma tu t’es déjà sentie obligée de rire à des blagues que tu trouvais fort peu qualitatives, que comme Odile tu t’es demandé quelle coupe était « acceptable » pour ton entretien d’embauche ou encore que comme Sabrina tu te fiche d’être catégorisée comme la « angry black woman ».  Fort à parier que oui… cette thématique est donc faite pour toi !

Tu comprendras en visionnant la capsule, la manière dont le statut de chacune d’entre elles impacte les réactions qu’elles peuvent avoir face à toutes ces questions. Tu te reconnaitras sans doute dans une ou plusieurs de leurs anecdotes.  

Et toi, comment y as-tu réagi ? 

Pour des raisons de confidentialité, YouTube a besoin de votre autorisation pour être chargé. Pour plus de détails, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.
J'accepte

 

« Je ne pense pas que ce soit toujours à nous de devoir avoir le emotional labour et de devoir toujours expliquer qui on est et devoir justifier notre identité. » 

Un constat sans appel : 100% des participantes ayant participé aux évènements organisés dans le cadre des Conversations d’Impact ont été confrontées, dans le cadre professionnel, à des situations lors desquelles leur identité visible a été le sujet de réflexions, de moqueries ou de questions perçues comme déplacées.  

L’occasion d’échanges constructifs entre différents points de vue : 

  • Se faire un devoir d’éduquer ? 
  • Considérer que la charge d’éduquer ne nous incombe pas mais devrait être de la responsabilité de l’autre ? 

Nous étions quasiment sur du 50/50, à chacune de faire selon ses capacités et selon la situation. Si cependant tu ne te sens pas en mesure d’assumer cette charge mentale de devoir éduquer, ne te force pas et consulte les ressources produites par Amélie. Inscris pour ce faire ton contact en commentaire et nous t’enverrons son guide 🙂 

 

« C’est la responsabilité de la direction. Si tu prône des valeurs d’imclusion, il faut que tu ramènes des receipts » 

Écoute cette épisode de podcast pour mieux comprendre quels sont très droits sur ces questions, comment identifier les micros agressions. Nous discutons aussi de l’importance pour les employeurs de comprendre ces enjeux pour l’intérêt même de leur entreprise.

Cet épisode permet également de comprendre les rouages qui opèrent et qui font que dans la plupart des cas les femmes de la diaspora africaine font le choix de ne pas affirmer pleinement leur identité africaine dans le cadre de leur travail.

Choisis la manière dont tu souhaites nous exprimer ton opinion ou ton témoignage, mais fais-le, c’est important ! 🙌

Pour des raisons de confidentialité, YouTube a besoin de votre autorisation pour être chargé. Pour plus de détails, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.
J'accepte

Partager l'article

Tu veux écrire pour Sayaspora? Nous sommes constamment à la recherche de nouveaux talents!