La maladie de la honte

Écrit par Marie

Le mariage précoce est une pratique courante dans le monde entier mais fait plus de ravage en Afrique. Des milliers de filles sont forcées d’aller en mariage avant l’âge de 18 ans. Cette pratique est plus répandue en Afrique subsaharienne, en particulier au Burkina Faso.
Les conséquences de cette pratique sont dévastatrices pour ces jeunes filles au niveau de la santé. Ainsi nombreuses de ces jeunes filles peuvent à la suite de leur mariage perdre la vie et/ou leurs enfants ou souffrir d’une maladie très peu connue et médiatisée: la fistule.

Qu’est ce que la fistule?

La fistule est une disruption anormale entre deux organes ou glandes du corps. On distingue deux types de fistules: interne et externe.
Au niveau interne, elle est formée entre la vessie et l’organe interne adjacent.
Les fistules externes débouchent à l’extérieur. Elles entraînent l’écoulement d’un liquide à travers la peau et est connu sous le nom de fistule cutanée.
La fistule anale est la plus connue cependant, il existe de nombreux autres genres comme la fistule obstétricale dont on parle peu. De nombreuses femmes mariées à un âge précoce souffrent de cette maladie. La fistule obstétricale est une brèche de la partie pelvi génitale survenue lors d’un travail difficile appelé dystocie pendant l’accouchement.
Les conséquences de cette maladie sont: la perte d’urine et/ou de selles chez la mère.Si elle n’est pas traitée, elle peut provoquer des infections et même agir sur les reins. La chirurgie est le seul traitement possible mais n’est pas fiable car l’opération chirurgicale peut échouer.

La fistule obstétricale au Sénégal

Alors que ce chiffre est en baisse au Sénégal, on dénombre cependant 400 nouveaux cas de fistules obstétricales chaque année. Elle touche une moyenne d’âge allant de 7 à 70 ans.
Les régions de Matam, Kolda, Kédougou et Ziguinchor sont les plus touchés du fait de l’absence de soins médicaux dans ses zones s’y ajoute aussi la pauvreté, la malnutrition, les mariages précoces et grossesses rapprochées ainsi que les services de santé déficients.
Les “fistuleuses” sont isolées de leur famille ce qui peut avoir des conséquences psychologiques qui peuvent conduire à la dépression ou au suicide.

Sayaspora
Writer - Sayaspora

Leave a comment