Le Maghreb, cette région Africaine comme les autres

En tant qu’Algérienne, j’ai très souvent besoin d’argumenter lorsque je déclare me définir également comme africaine, même s’il s’agit d’un fait plutôt évident pour moi. Je me suis alors demandé ce qu’est l’identité africaine et les raisons pour lesquelles l’Afrique du Nord est souvent écartée.

Dans les classifications politiques, les pays du Maghreb sont généralement associés aux pays du Moyen-Orient. Il est vrai qu’ils partagent –  plus ou moins – la même langue et la même religion mais il est nécessaire de rappeler que d’ autres pays africains comptent aussi l’arabe comme langue officielle et l’Islam comme religion majoritaire – parmi eux les Comores, Djibouti, la Somalie ou bien le Soudan. Alors que l’arabe littéraire est la langue universitaire et politique, l’arabe parlé tous les jours par les Nord-africains s’éloigne tout à fait de sa forme originelle et s’inspire librement des sonorités berbères et amazighes de la région.

Il y avait de la vie bien avant les conquêtes arabes et ces cultures existent toujours aujourd’hui. 

Si les conquêtes arabes n’ont pas plus influencé le Maghreb que d’autres pays africains, Pourquoi dissocions-nous toujours cette partie de l’Afrique alors qu’elle a tant de points communs avec le reste du continent? Est-ce seulement pour une raison de couleur de peau? Il est indéniable que l’Afrique comprend une riche variété d’appartenances ethniques, de cultures et de peuples. Je ne suis pas d’avis de réduire notre continent à une couleur de peau bien que je comprenne que l’Histoire particulière des noirs africains a eu comme effet la nécessité de resserrer les liens des communautés noires du continent et de sa diaspora. 

Le ciment de l’Afrique passe indéniablement par son Histoire et sa culture populaire. Pour le sport ou la musique, les Algériens ont plus de points communs avec les Nigérians ou les Camerounais qu’avec les Qataris. Pendant la Coupe d’Afrique des nations ou la Coupe du monde, les supporteurs se rassemblent religieusement autour de leur télévision sur tout le continent pour voir jouer leurs équipes nationales, à l’occasion d’un événement qui rapproche tous les coins de l’Afrique. Aussi, l’Histoire coloniale commune et la lutte qu’elle a engendrée, a largement favorisé les liens panafricains entre nos grands-parents. Les troupes françaises d’éclaireurs pendant la seconde guerre mondiale étaient autant composées de Maghrébins que de Sénégalais, de Maliens ou d’Ivoiriens et tous les autres africains des colonies françaises. En 1962, l’Afrique du Sud et l’Algérie luttaient toutes deux contre l’apartheid et le colonialisme lorsque Nelson Mandela est allé suivre une formation militaire avec le FLN algérien. 

Géographiquement, le Maghreb fait partie de l’Afrique; culturellement l’ensemble de ses nations contribue à la diversité culturelle du continent tout en vibrant sur les mêmes rythmes que le reste de l’Afrique et historiquement, nous avons partagé les mêmes combats.

Donc, oui, le Maghreb est une région africaine comme les autres.

Écrivaine

Anissa Boughazi

Language:

More Stories
SHE | SAYING NO AS AN ACT OF SELF-CARE
Close