Équipe 

Djamilla Toure

Présidente, fondatrice

 

Djamilla est née en Côte d’Ivoire et a vécu pendant dix ans au Maroc. Pour elle, SAYASPORA est un projet qui émane d’un manque : celui de ne pas pouvoir s’identifier aux femmes présentes dans les médias. C’est ainsi que la plateforme SAYASPORA a été fondée. À travers cet organisme, Djamilla aspire à créer un espace au sein duquel les jeunes femmes africaines partout dans le monde pourront s’exprimer librement et trouver une communauté.


M’borika Dioume 

Créatrice de contenu, médias sociaux

 

M’Borika est née de parents d’origine Sénégalaise en France, pays dans lequel elle a grandi et évolué avant d’arriver à Montréal pour étudier en gestion. Pour elle, Sayaspora est la réponse à un manque: la représentation de femmes africaines, inspirantes et exemples de réussite.

Marie-pier Kouassi

Coordonnatrice de projets, événements


Marie-Pier, d’origine ivoirienne, a grandi au Québec et a toujours été fascinée et confrontée par ses identités multiples. Diplômée de l’École Nationale d’Administration publique, elle a choisi la route de l’aventure et a travaillé pendant quelques années en tant que conseillère en égalité des genres dans divers pays de l’Afrique et des Antilles. Pour elle, SAYASPORA est une plateforme parfaite pour l’expression de son engagement envers le renforcement du pouvoir d’agir des femmes et des filles et constitue un espace d’inspiration nécessaire visant à mettre en lumière la force des identités complexes de la diaspora africaine.

Shona Musimbe 

Co-fondatrice, responsable du portfolio Education

 

Shona est née et a grandi à Harare, au Zimbabwe, mais réside actuellement à Montréal, au Québec, au Canada. Elle croit fermement à la justice sociale et à l'inclusion sociale. Sa vision pour Sayaspora est d'être une organisation qui défend l'inclusion sociale et la justice pour les femmes et les jeunes Africains. Elle a pour passion d'aider à raconter l'histoire de différentes femmes de la diaspora et de tout le continent africain. Elle aspire à ce que Sayaspora devienne une organisation qui mettra en lumière les luttes et les succès des femmes. Elle espère également que Sayaspora créera des espaces pour que les jeunes Africains puissent se rencontrer et discuter de certains des défis majeurs qui affectent la Diaspora et le continent.

Anissa Boughazi

Responsable du développement d’Affaires

 

Anissa, franco-algérienne, a grandi en France avant d’étudier en Turquie et au Québec. Diplômée en Économie et en Gestion Internationale, elle aspire à raconter l’Histoire mal connue des peuples du soleil à travers le récit de femmes courageuses, résilientes et solidaires. Pour elle, Sayaspora célèbre la diversité et inspire l’unité de celles ayant comme dénominateur commun l’Afrique.

Aliska Torvic

Coordonatrice des communications


Aliska, originaire du Cap-Vert et de la Guyane Française, ayant grandi en France finalement, épanouie à Montréal est une grande curieuse, en perpétuelle recherche de l’Ailleurs, de l’Inconnue, de l’Autre. Elle aspire à construire un écho, une image, un geste et une portée grâce à et avec Sayaspora. Par nous, pour nous, Élégantes, Féminines, Brillantes, Inspirantes, Audacieuses enfin, tant de synonymes pour décrire la Femme Africaine.

Joana Kagayo 

 Coordonatrice de projet, podcast 

 

Originaire du Burundi et ayant grandi au Canada, Joana est étudiante en économie à l'Université de Windsor pour qui la notion de féminisme en Afrique est le reflet de nos sociétés africaines brisant les stéréotypes et les tabous. Elle aspire au meilleur pour l'humanité et croit que cela pourrait être fait avec une meilleure représentation des femmes dans nos sociétés. Pour elle, SAYASPORA représente une plateforme féministe engagée à donner aux femmes un forum, une voix et les compétences nécessaires pour exprimer leurs besoins et leurs intérêts envers notre diaspora.  

 

Sabrina Niyigaruye 

Créatrice de contenu, Blog

 

Ayant grandi en tant que femme africaine, plus précisément burundaise, Sabrina a été témoin de la force des femmes africaines bien qu'elle n'ait pas vu leur représentation. Malgré leur force, leur élégance et leur serviabilité, ces femmes n'ont jamais eu droit à une place aux tables décisionnelles. Pour elle, Sayaspora est une plateforme pour créer ce siège longtemps mérité pour les jeunes femmes africaines. Dans ses propres mots : "Sayaspora veut créer le siège, la table et l'espace. Un endroit où vous, jeunes femmes africaines, avez été destinées à vous asseoir."


Zeen Subscribe
A customizable subscription slide-in box to promote your newsletter
[mc4wp_form id="314"]
Close